Besoin de visibilité? info@mondialsport.net

Sa carrière, ses joies, ses peines, ses ambitions pour le football Ivoirien… Drogba se livre dans un entretien inédit

Sa carrière, ses joies, ses peines, ses ambitions pour le football Ivoirien… Drogba se…

Interview (Football)

Vue 1181 fois | Lun, 03 Déc 2018 à 02h 13

360 216
Sa carrière, ses joies, ses peines, ses ambitions pour le football Ivoirien… Drogba se livre dans un entretien inédit ombre

Après 20 ans de carrière professionnelle, l’ex-capitaine des Éléphants de Côte d’Ivoire passé notamment par Marseille, Chelsea, Galatasaray et bien d’autres clubs, a décidé de ranger pour de bon les crampons après une dernière saison au Phoenix Rising (USA) marquée par une victoire en finale de la Conférence Ouest de l’USL. Dans une Interview exclusive accordée au média d’Etat Ivoirien - Fraternité Matin, le quadragénaire revient sur les faits marquants de sa belle carrière et son après-carrière avec notamment ses ambitions pour le développement du football Ivoirien.

Le 21 Novembre 2018 est-il un jour symbolique pour vous ?

Oui, c’est un jour important pour moi. Après 20 années de carrière, c’est ce jour que j’annonce l’arrêt de ma présence sur les pelouses. Cela mérite que je marque le coup pour tous les gens, les fans, les supporters qui m’ont soutenu pendant toutes ces années.

 

=> Article similaire : Ce penalty manqué lors de finale de la CAN 2012, décidément le pire souvenir de Drogba

 

Pourquoi avoir choisi de le faire maintenant ?

Je suis fier de la carrière que j’ai eue et de tout ce que j’ai pu apprendre dans les différents pays où j’ai été amené à évoluer. C’est le moment idéal pour arrêter. Je pense avoir bouclé la boucle ; commencer en temps qu’amateur, éclore tard et passer près de 20 ans à évoluer dans des stades, tous plus beaux les uns que les autres, m’a beaucoup apporté.

 

Et cette dernière expérience à Phœnix était pour moi une manière de boucler la boucle, car je pense qu’il n’y a pas de hasard dans la vie.

 

Le football m’a tellement donné, qu’à la fin de cette magnifique carrière, me retrouver pendant deux ans face à de jeunes joueurs tous assoiffés de réussite, est comme un clin d’œil à mes débuts dans le milieu.

 

Je crois beaucoup en Dieu et transmettre un peu de mon savoir-faire, de mon expérience à ces jeunes m’a rempli de bonheur car en les voyant évoluer, je me revoyais 20 années plus tôt, au même âge, à lutter pour réussir. Alors pourquoi ne pas les aider à réaliser leurs rêves et peut-être avoir contribué à la réussite d’une belle carrière ?

 

N’est-ce pas parce que vous aviez déjà le double statut de footballeur-dirigeant du club Phœnix Rising que vous avez finalement décidé de basculer définitivement dans la gestion ?

C’était prévu effectivement de basculer du statut de joueur-copropriétaire à juste copropriétaire.

 

Mais ce qui m’a poussé à basculer, c’est la vitesse et l’intelligence avec laquelle ces jeunes ont grandi. Lors de la première saison, nous avions atteint les demi-finales de la Conférence et cette saison, nous avons été couronnés champions de la Conférence Ouest et deuxièmes de la Grande Finale. Deux ans auparavant, le Club était inconnu et jouait devant 200/300 spectateurs alors qu’aujourd’hui, nous sommes le deuxième club aux US en USL et nos matchs se jouent devant 8000 spectateurs.

 

Donc le bilan plus que positif me conforte dans le choix que j’ai fait de rejoindre la franchise et aussi dans ma décision d’arrêter de jouer, après avoir mis le club, la ville, les joueurs sur la voie.

 

Alors, comment définissez-vous votre nouvelle tâche dans ce qu’on peut appeler désormais la reconversion de Didier Drogba ?

Mon rôle aujourd’hui plus qu’hier au niveau administratif sera d’aider le club à obtenir la License et les droits pour évoluer en Major League Soccer (MLS), s’occuper de la gestion au quotidien du Phœnix Rising, de développer la culture du football à Phœnix au vu du gros potentiel de la communauté sud-américaine, et bien sûr de mettre en place une politique sportive qui permettra au club de remporter des titres et de devenir un exemple, un modèle de réussite aux États Unis grâce à mon expérience.

 

Quel peut-être le lien de ce projet réalisé aux Etats Unis et votre continent d’origine, l’Afrique ?

Il y a effectivement beaucoup de choses qui peuvent être faîtes. Le meilleur exemple est l’arrivée du joueur ivoirien Mala Doueigui dans le club. Cela constitue déjà un premier pont, sans compter les partenariats qui peuvent se mettre en place. Le plus important est d’être face à des projets sérieux et qui peuvent, à terme, aboutir à l’éclosion de jeunes footballeurs. Rien ne peut se faire si on n’a pas une vision professionnelle.

 

C’est dans cette optique-là qu’il faut travailler et tisser des liens. Il va sans dire qu’il est plus facile de travailler avec des partenaires professionnels, sérieux, ambitieux et à dimension humaine car il en va de la crédibilité de mon club.

 

Selon vous, comment peut-on donc dans la pratique, matérialiser ce type de projet ?

Une fois que je me serai posé, je pourrai mieux analyser et enrichir cet état d’esprit. J’aurai maintenant plus de temps pour analyser ce genre de projets. Une fois face aux réalités du terrain, je pourrai me faire mon propre avis. Il n’y aura rien qui se fera dans la précipitation.

 

Outre le football, pensez-vous accroitre vos initiatives dans le développement social, en Côte d’Ivoire par exemple ?

Le social comme vous avez pu vous en rendre compte depuis des années est quelque chose qui me tient à cœur.

 

Notre Fondation amplifie ses actions tant sur le plan Médical avec la clinique mobile qui a déjà fait plus de 5 000 dépistages cardiaques en partenariat avec l’ICA et le Heart Fund mais aussi sur le plan de l’Education avec l’ouverture de l’école préscolaire et primaire de 7 classes que nous avons construite et inaugurée dans la localité de Pokoukouamékro, dans la région de Gagnoa en début d’année 2018.

 

Plus récemment, des ordinateurs ont été offerts à l’école de Vitré 1, dans la commune de Bassam. Toutes ces actions ont débuté en 2007 en Côte d’Ivoire. L’idée est de les dupliquer le plus possible dans toute le Pays avec l’aide de partenaires internationaux mais surtout locaux.

 

La porte vous est-elle désormais ouverte pour vous consacrer également à la gestion des affaires du football africain ?

Tout dépend de comment vous définissez le mode gestion des affaires du football africain. J’estime que mon devoir est d’aider, de conseiller et d’apporter mon expertise…

 

Votre présence, il y a quelques mois, en Mauritanie, se situait-elle dans cette vision-là ?

Il ne faut jamais rechigner quand il s’agit de donner aux frères et sœurs son savoir-faire, que ce soit en Mauritanie ou tout autre pays d’Afrique. J’estime qu’il faut aider notre Continent à se développer à tous les niveaux et je dois dire que sur ce point de vue, la Mauritanie est un exemple à suivre, même pour beaucoup de soi-disant grandes nations africaines de football.

 

L’Afrique, les États Unis et il y a aussi et surtout l’Europe qui vous a tant donné. Gardez-vous toujours des liens forts avec le Vieux continent ?

Je garde d’importants souvenirs, des amitiés, des expériences. La plus grande partie de ma carrière a été faite en Europe et forcément j’ai pu créer des liens forts avec ce continent et ses habitants

 

Le football m’a permi de voyager, de découvrir des pays, des cultures différentes ou similaires à la nôtre.

 

Comment êtes-vous arrivé à vous organiser pour rester professionnel jusqu’au bout, professionnel dans l’âme ?

Cela tient à beaucoup de choses mais la base est la rigueur.

 

C’est l’occasion pour moi de prodiguer des conseils au plus jeunes et tous ceux qui veulent embrasser une carrière de footballeur. Cela est valable pour tout sportif de haut niveau. Je ne vais pas m’attarder sur l’hygiène de vie qui est un impératif évident. Sans oublier la volonté personnelle car tout ce que j’ai pu construire, c’est à force de détermination, d’envie et de foi.

 

De plus, un grand athlète doit avoir toute une organisation autour de lui : médicale, communication… savoir s’entourer de personnes qui vont vous challenger, vous pousser à être le meilleur et surtout se remettre en question en permanence!!!

 

J’ai appris que par le travail, je peux réussir et pérenniser toutes mes actions. Le haut niveau ne laisse aucune place au hasard. C’est la différence entre un bon joueur et un grand joueur.

 

Pouvez-vous nous citer dans l’ordre, trois faits majeurs qui vous marqueront à jamais dans votre carrière de footballeur ?

Il y en a beaucoup (Il marque quelques secondes de silence). Je dois en citer trois ? En premier, ma première licence en tant que joueur de football. C’était à Dunkerque, en France. A l’époque, j’avais onze ans…

 

En deuxième, il y a eu la qualification des Eléphants pour la Coupe du monde. C’était en 2006. C’était la première fois que notre pays allait participer à une phase-finale de Coupe du Monde. Je ressentais toute cette fierté d’appartenir à un grand moment de l’histoire de notre pays. Et en troisième, le titre de champion d’Europe de la Ligue des champions 2012, avec Chelsea.

 

=> Article similaire : Reconversion : Drogba futur entraîneur ?

 

L’équipe nationale de Côte d’Ivoire, vous a-t-elle donné plus que votre parcours en clubs ?

Avec la sélection, il y a eu une vraie force et de l’engouement pour tout le peuple ivoirien, uni pour une seule cause. Notre équipe nationale avait fière allure. Elle en imposait partout où elle jouait. On avait déjà cet héritage d’une grande nation africaine de football grâce à la génération Ben Badi, Gouamene, Fofana Gadji Celi...

 

Et notre génération a réussi à pousser un peu plus le football ivoirien. Il y a avait Kolo, Yaya, Zokora… Je pense qu’il y a eu des choses magnifiques et magiques que le peuple ivoirien gardera toujours en mémoire. En sélection ou en club, les sensations peuvent être différentes. Mais, le goût de la victoire est identique à tous les niveaux.

 

Votre parcours en Côte d’Ivoire renvoie à ce match de 2005 à Khartoum, au Soudan. Où vous vous agenouillez avec tous vos coéquipiers pour implorer le pardon et la paix. A ce moment précis, vous sentiez-vous investi d’une autre mission pour le pays ?

Il y a des matchs, des victoires, des qualifications qui ne valent pas plus que la paix, l’harmonie entre les hommes et les peuples. Oui, à ce moment-là, il y a eu une onde positive sur nous tous : Cyril Domoraud, Kouassi Blaise Copa, Aruna ... Nous venions tous de comprendre que nous pouvions aider au bonheur des ivoiriens…

 

Entre 2005 et 2006, il y a eu ces deux matchs historiques (Défaite 2-3 à Abidjan aux éliminatoires du Mondial et victoire aux tirs au but ¼ finale de Can) contre le Cameroun. Avec du recul aujourd’hui, comment vivez-vous cette rivalité entre les pays et entre Samuel Eto’o et vous ?

C’est vrai que les supporters des deux pays alimentaient tout le temps ce débat. On avait conscience de cette rivalité qui était beaucoup plus celle de la fierté et de l’orgueil d’appartenance. Chaque supporter se reconnaissait en son joueur. Mais moi, je me focalisais beaucoup plus sur le jeu et sur cette qualification pour le premier  Mondial de notre histoire et nous étions aussi à la première phase-finale de Can pour cette génération.

 

Cette rivalité était seulement sportive et le seul rapport de force qui m’intéressait, était de renverser la tendance que présentait l’équipe du Cameroun comme la meilleure de tout le continent. On les a faits plier, très difficilement mais avec du recul je pense que cela à contribuer à créer un vrai déclic pour notre génération et à nous inculquer une vraie force de caractère.

 

Vous avez personnellement perdu deux finales de Can, en 2006 et 2012. Laquelle vous a fait le plus ma ?

Ce sont les deux à la fois. J’avoue que celle de 2012, m’a beaucoup plus marqué. Parce qu’on avait la meilleure défense et attaque du tournoi. Et on la perd aux tirs au but face à la Zambie.

 

Ce qui m’a peiné c’est qu’il y avait une vraie harmonie et solidarité au sein de l’équipe et ce qui a intensifié mon regret, c’est une dame qui me croise à Abidjan après une séance d’entraînement au stade ; Elle accourt et vient vers moi et d’une manière complice «Drogba, merci pour le penalty manqué.» Comme ci j’avais fait exprès de rater mon tir au but. Cela m’a tellement vexé de voir que les Ivoiriens pouvaient penser que j’ai pu manquer ce penalty de manière volontaire! Moi, fier capitaine de cette équipe et qui courait après ce titre depuis des années… Comme quoi à force de tout politiser, de telles absurdités finissent par être pensées.

 

J’essaie de me consoler en me disant que ce match là, on aurait pu le jouer pendant des jours. Peut-être qu’on ne l’aurait jamais gagné. Ce n’était pas pour nous, tout simplement.

 

Et il y a eu l’épisode du Mondial 2014. Qu’est-ce qui vous a amené à quitter l’équipe après le Brésil. Etait-ce prévu d’arrêter immédiatement votre carrière en sélection ?

Non, ce n’était pas prévu. Je n’ai pas arrêté ma carrière internationale parce que j’avais été mis sur le banc au Brésil. D’ailleurs, ma carrière je l’ai commencée sur un banc de touche au mans et plus tard à Chelsea, même à mes plus belles heures, j’ai déjà été sur le banc et aucun entraîneur n’a eu à se plaindre d’un éventuel mécontentement de ma part.

 

Par contre, il y a certaines valeurs qui me sont chères. Le respect de la personne, le respect de la hiérarchie. Et je peux même dire aussi, le respect de la santé physique de l’homme. Pour moi, quand tu enfreins ces valeurs qui me sont très chères, c’est que ma présence dérange. Ma décision a été prise à ce moment là. Ma santé physique avant tout !!!

 

Faites-vous référence à l’entraîneur ou au staff dirigeant de l’époque ?

Je pense que le coach n’avait pas pris la décision seule, ça m’a permis de voir le vrai visage de nombreuses de personnes et j’en remercie le Seigneur.

 

Je ne suis pas là pour soulever la polémique en indexant telle ou telle personne mais j’ai trouvé cela dommage à l’époque : ce manque de classe, de respect, pour quelqu’un qui je pense, à apporter en toute humilité, un minimum à sa nation.

 

Votre génération était inouïe. Comment arriver à avoir présentement une telle génération de footballeurs en Côte d’Ivoire ?

Il n’y a que le travail, la remise en question et aussi une question d’organisation professionnelle. Les succès de demain se préparent aujourd’hui. Avoir une vision, un investissement à long terme qui n’empêchent pas les résultats immédiats.

 

Peut-on s’attendre à une implication beaucoup plus directe de Didier Drogba dans le football local ?

Je suis là. Les gens savent où me joindre. Encore une fois, je précise que s’ils sont sérieux et professionnels, je vais m’y intéresser. Je suis là pour aider. Je suis là pour faire avancer notre pays et me mettre au service de mon pays.

 

Le football a-t-il aidé au développement économique et social en Côte d’Ivoire ?

Je pense que oui. Nos joueurs qui ont la chance d’exporter leurs talents reviennent de plus en plus au pays, investir dans des projets en Côte d’Ivoire.

 

C’est vrai qu’on parle souvent des salaires des joueurs mais, très peu de ce qui se passe au niveau des droites télés, du merchandising… et bien d’autres nouveaux produits autour du football qui génèrent de l’activité.

 

D’une manière un peu plus globale, le football moderne engendre un développement économique et social partout dans le monde.

 

Pourtant, il y a ce manque d’infrastructures sportives ?

C’est vrai qu’il est désolant de constater, qu’après avoir participé à trois phases finales de Coupe du Monde, on traine les pieds à ce niveau. En 2005, lors des éliminatoires pour le Mondial, on pointait du doigt les installations camerounaises, suite à 3 Coupes du Monde jouées mais au final, on est dans le même cas…

 

Avec l’avance qu’on avait pris sur d’autres pays africains, on aurait pu être à un autre niveau de développement de nos infrastructures. Malheureusement, le système est fait de telle sorte qu’on vit au jour le jour. On ne fonctionne pas sur du long terme et c’est ce qui tuera notre football.

 

Didier Drogba pourrait-il briguer d’autres postes de responsabilité en Côte d’Ivoire ?

Pourquoi pas? Je pense que mon expérience et les différentes rencontres que j’ai pu faire tout au long de ma carrière vont me servir à un moment donné de ma vie. Maintenant, à moi de savoir m’entourer des bonnes personnes et d’identifier ce qui me correspondrait le plus pour m’y consacrer à fond, afin que ce soit une réussite et un exemple à suivre.

 

Pendant toute votre carrière, quel défenseur vous a-t-il le plus fait peur ?

Je n’ai jamais eu peur devant un défenseur. Par contre, j’ai beaucoup de respect pour un Monsieur comme Rigobert Song. C’est un grand champion !!! Tellement teigneux sur le terrain et un grand frère respectueux. Je lui tire mon chapeau.

 

Un gardien de but ?

Je peux quand même citer El Hadari. Lors de nos confrontations avec l’Egypte, il est toujours sorti vainqueur (…) Mais comme je le dis toujours, le football ‘’Un jour on perd, un jour on gagne’’. Tous ces talents, tous ces matchs, victoires ou défaites nous enseignent des leçons de vie. Je peux dire qu’en 20 ans de carrière, j’ai beaucoup appris des hommes et de la vie.

 

 

=> Article similaire : Drogba : ‘‘20 ans de professionnalisme… J'en suis fier !’’
PUBLICITÉ

 

Interview réalisée par ADAM KHALIL (Frat Mat)


Les mots clés de l'article :
Sa carrière, ses joies, ses peines, ses ambitions pour le football Ivoirien… Drogba se livre dans un entretien inédit
La Rédaction vous conseille également :
PUBLICITÉ

D'où provient l'Info ?

Source : Fratmat.info
Mis en ligne par :
Publié le :
Contacter l'auteur :
loading
  Vos données ne seront pas publiées!
Email : *
N° Tel :
Objet : *
Message : *
 
 
Nos sportifs face à la caméra

Interview (Football)

Mer, 26 Jun 2019 à 20h 37

Franck Kessié : ‘‘Pour un joueur de mon calibre, les critiques sont un quotidien’’
Franck Kessié : ‘‘Pour un joueur de mon calibre, les critiques sont un quotidien’’
C’est l’un des hommes fort dans le milieu Ivoirien de Kamara Ibrahim depuis sa prise de fonction, mais également l’un des plus critiqué avec Jean Michael Seri pour leurs prestations trop…

Interview (Football)

Mer, 26 Jun 2019 à 17h 13

Serge Aurier (Maroc - Cote d’Ivoire) : ‘‘On n’a pas de bons souvenirs, mais c’est une autre compétition’’
Serge Aurier (Maroc - Cote d’Ivoire) : ‘‘On n’a pas de bons souvenirs, mais c’est une autre compétition’’
Ce vendredi 28 juin 2019 à 17H, nous assisterons aux retrouvailles entre Eléphants et Lion de l’Atlas. Après deux défaites consécutives face au Maroc, la Côte d’Ivoire devra montrer un tout…

Interview (Football)

Lun, 24 Jun 2019 à 23h 53

CAN 2019 | Maxwel Cornet : ‘‘On est venu pour aller jusqu’au bout !’’
CAN 2019 | Maxwel Cornet : ‘‘On est venu pour aller jusqu’au bout !’’
Entré en seconde période lors de la victoire face à l’Afrique du sud pour le premier match de poules, Maxwel Cornet qui dispute sa première CAN s’est dit satisfait de la prestation du groupe…

Interview (Football)

Lun, 24 Jun 2019 à 21h 11

Kamara Ibrahim (CIV-RSA) : ‘‘On va savourer cette victoire’’
Kamara Ibrahim (CIV-RSA) : ‘‘On va savourer cette victoire’’
Satisfait de la victoire acquise ce lundi par ses protégés face à l’Afrique du Sud pour leur premier match de poules, le sélectionneur de la Côte d’Ivoire a livré à chaud ses impressions…

Interview (Football)

Lun, 24 Jun 2019 à 20h 01

Jonathan Kodjia (CIV-RSA) : ‘‘Ma première occasion, j’aurais dû la mettre…’’
Jonathan Kodjia (CIV-RSA) : ‘‘Ma première occasion, j’aurais dû la mettre…’’
Décisif ce lundi face à l’Afrique du Sud, l’attaquant Ivoirien d’Aston Villa a néanmoins manqué une occasion en or de concrétiser en première mi-temps la domination des Eléphants.

Interview (Football)

Mar, 11 Jun 2019 à 13h 22

Sa saison avec l'ASEC, sa déception de ne pas être à la CAN, son état de santé… le grand déballage de CISSÉ Abdoul Karim
Sa saison avec l'ASEC, sa déception de ne pas être à la CAN, son état de santé… le grand déballage de CISSÉ Abdoul Karim
Distingué Meilleur gardien de but de la saison pour la deuxième fois consécutive, CISSÉ Abdoul Karim, le gardien de but international de l’ASEC Mimosas, a été présélectionné pour la…

Interview (Football)

Sam, 08 Jun 2019 à 07h 08

De l’académie Souleymane Cissé au LOSC en passant par Monaco, découvrez le parcours de Kouadio-Yves Dabila
De l’académie Souleymane Cissé au LOSC en passant par Monaco, découvrez le parcours de Kouadio-Yves Dabila
Il est l'une des révélations de la seconde partie de saison 2017-2018. Sérieux, travailleur et talentueux, Yves Dabila confirme et s'impose progressivement comme un Dogue qui compte dans…

Interview (Football)

Ven, 24 Mai 2019 à 01h 55

Côte d’Ivoire / Foosseny et Comara : ‘‘Si le sélectionneur nous dit ok, on vient’’
Côte d’Ivoire / Foosseny et Comara : ‘‘Si le sélectionneur nous dit ok, on vient’’
L’un (Fousseny Coulibaly) n’a plus été appelé en sélection depuis une éternité (2013), l’autre (Comara Cheick) découvrait pour la première fois le groupe de Kamara Ibrahim à…

Interview (Football)

Dim, 19 Mai 2019 à 22h 21

Drogba : ‘‘Nicolas Pépé va être important à la CAN pour la Côte d'Ivoire’’
Drogba : ‘‘Nicolas Pépé va être important à la CAN pour la Côte d'Ivoire’’
Trophée UNFP d'honneur cette année, Didier Drogba s'est penché sur ses souvenirs, la saison de Kylian Mbappé ainsi que celle de son compatriote, Nicolas Pépé dans le cadre d’un bref entretien…

Interview (Football)

Ven, 17 Mai 2019 à 15h 03

CAN 2019 / Côte d’Ivoire : François Zahoui sceptique quant au poste de gardien mais confiant pour le reste
CAN 2019 / Côte d’Ivoire : François Zahoui sceptique quant au poste de gardien mais confiant pour le reste
Dans un entretien accordé à ONZE Mondial, l’ex-sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire a livré ses impressions sur cette 32è édition de la Coupe d’Afrique des Nations qui démarre…

Interview (Football)

Jeu, 16 Mai 2019 à 18h 59

RC Lens : Charles Boli (fils de Roger Boli) fier de signer son 1er contrat Pro
RC Lens : Charles Boli (fils de Roger Boli) fier de signer son 1er contrat Pro
Le Racing Club de Lens a annoncé la signature du premier contrat professionnel de son milieu de terrain Charles Boli, dont le père a brillé avec les Sang et Or...

Interview (Football)

Jeu, 16 Mai 2019 à 02h 24

Sa saison en Arabie Saoudite, son regard sur l’Africa Sports, son rêve de CAN… Blé Zadi Hortalin à cœur ouvert
Sa saison en Arabie Saoudite, son regard sur l’Africa Sports, son rêve de CAN… Blé Zadi Hortalin à cœur ouvert
Ancien gardien de but de l’Africa Sports, Blé Zadi Hortalin a rejoint le club de Al Nahda, en Arabie Saoudite. Régulièrement appelé sous Marc Wilmots, il ne l’est plus depuis l’arrivée de…

Interview (Football)

Sam, 11 Mai 2019 à 14h 08

CAN 2019 : Barry Copa optimiste quant aux chances d'une victoire finale des Eléphants
CAN 2019 : Barry Copa optimiste quant aux chances d'une victoire finale des Eléphants
Décisif lors du sacre de la Côte d'Ivoire en 2015 en inscrivant notamment le tir-au-but de la victoire face au Ghana, le nouvel entraîneur des gardiens de l'OH Louvain (Belgique) croit dur comme…

Interview (Football)

Sam, 11 Mai 2019 à 04h 31

Maxwel Cornet lève le voile sur les raisons qui l'ont motivé à opter pour la Côte d’Ivoire
Maxwel Cornet lève le voile sur les raisons qui l'ont motivé à opter pour la Côte d’Ivoire
Dans le numéro 325 de Onze Mondial, l’international Ivoirien évoque sa situation de supersub à l’OL, ses destinations de rêve en club, ce qu’il aurait fait s’il n’était pas devenu…

Interview (Football)

Ven, 10 Mai 2019 à 22h 24

De passage à Auxerre, Bonaventure KALOU s'est confié sur la question de l’esclavage
De passage à Auxerre, Bonaventure KALOU s'est confié sur la question de l’esclavage
À 41 ans, Bonaventure KALOU, passé par l’AJA, le PSG et le RC Lens, se démène aujourd’hui sur le terrain de la politique. De passage à Auxerre, l’ancien international ivoirien s’est…

Interview (Football)

Jeu, 09 Mai 2019 à 14h 37

Yéo Martial aux Eléphants : ‘‘Éviter de se projeter avant d’avoir disputé les matchs’’
Yéo Martial aux Eléphants : ‘‘Éviter de se projeter avant d’avoir disputé les matchs’’
A quelques semaines du coup d’envoi de la 32è édition de la Coupe d’Afrique des Nations en Egypte (21 juin – 19 juillet), Yéo Paul Martial, sélectionneur des Eléphants de Côte d’Ivoire…

Interview (Football)

Sam, 27 Avr 2019 à 16h 07

Il a entraîné Seko Fofana à 15 ans, il a été serveur, standardiste… mais n’a jamais lâché le foot ! Il se nomme Samuel Yohou
Il a entraîné Seko Fofana à 15 ans, il a été serveur, standardiste… mais n’a jamais lâché le foot ! Il se nomme Samuel Yohou
La Ligue 2 est un championnat qui recèle de nombreux talents. Chaque année, plusieurs pépites franchissent le cap et brillent dans l'élite. Tous les mois, Onze Mondial part à la découverte de…

Interview (Football)

Sam, 27 Avr 2019 à 14h 39

Sa saison grandiose avec Reading, ses objectifs, la CAN avec les Eléphants… les confidences de Yakou Méïté
Sa saison grandiose avec Reading, ses objectifs, la CAN avec les Eléphants… les confidences de Yakou Méïté
Meilleur buteur de Reading avec 12 réalisations, Yakou Meïté a passé un cap. Mais l’ancien titi parisien veut encore davantage le prouver. Dans ce entretien accordé à Goal.com, le nouvel…

Interview (Football)

Sam, 20 Avr 2019 à 14h 52

Yaya Touré (Poule D) : ‘‘Le tirage du Maroc ? C’est peut-être la main de Dieu…’’ (Interview)
Yaya Touré (Poule D) : ‘‘Le tirage du Maroc ? C’est peut-être la main de Dieu…’’ (Interview)
Vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations 2015 avec la Côte d’Ivoire, Yaya Touré s’est exprimé sur le groupe (D) des Eléphants pour cette 32è édition de la reine des compétitions…

Interview (Football)

Ven, 19 Avr 2019 à 02h 01

L’académie MimoSifcom, La Supercoupe de 99, les 2 CAN perdues … Zokora Didier se confie à cœur ouvert
L’académie MimoSifcom, La Supercoupe de 99, les 2 CAN perdues … Zokora Didier se confie à cœur ouvert
L'ancien capitaine des Éléphants de Côte d'Ivoire était l'invité du ‘‘SALON DES ACTIONNAIRES’’, l’une des émissions phares de radio RJN, pour évoquer sa belle et riche carrière de…

Interview (Football)

Jeu, 18 Avr 2019 à 03h 52

Son passage éclair en Grèce, ses ambitions sportives, sa future destination … Yaya Touré dit tout
Son passage éclair en Grèce, ses ambitions sportives, sa future destination … Yaya Touré dit tout
Au chômage depuis décembre 2018 et son divorce d’avec l’Olympiakos, Yaya Touré qui soufflera sa 36è bougie dans moins d’un mois (13 mai 2019) n’en n’a pas fini avec le football.

Interview (Athlétisme)

Mar, 16 Avr 2019 à 23h 22

Murielle Ahouré : ‘‘Je travaille dur, sans bruit, pour atteindre mes objectifs !’’
Murielle Ahouré : ‘‘Je travaille dur, sans bruit, pour atteindre mes objectifs !’’
Présente à Abidjan où elle est marraine des championnats d’Afrique d’athlétisme U18-U20, la sprinteuse ivoirienne, Murielle Ahouré, a échangé, mardi, avec la presse sur sa carrière et son…

Interview (Football)

Lun, 15 Avr 2019 à 19h 21

Akalé Kanga (Côte d'Ivoire) : ‘‘On avait le meilleur attaquant au monde’’ ‘‘On ne m’a pas donné ma chance en 2010’’
Akalé Kanga (Côte d'Ivoire) : ‘‘On avait le meilleur attaquant au monde’’ ‘‘On ne m’a pas donné ma chance en 2010’’
Finaliste en 2006 de la Coupe d’Afrique des Nations avec la Côte d’Ivoire puis Mondialiste en Allemagne, Kanga Akalé Gauthier (38 ans) était au tout début de l’aventure de la fameuse…

Interview (Football)

Lun, 15 Avr 2019 à 16h 24

Affaire Akalé Kanga en prison pour violence conjugale : ‘‘L’auteur de cette 'intox' a mis un terme à ma carrière…’’
Affaire Akalé Kanga en prison pour violence conjugale : ‘‘L’auteur de cette 'intox' a mis un terme à ma carrière…’’
5 ans après avoir été cité dans une sombre affaire de violence conjugale envers son ex-épouse et mère de ses trois enfants, Akalé Kangah revient sur les faits et explique à quel point cette…

Interview (Athlétisme)

Mar, 09 Avr 2019 à 07h 31

Championnats d’Afrique d’Athlétisme U18 et U20 : La marraines Murielle Ahouré galvanise ses filleuls
Championnats d’Afrique d’Athlétisme U18 et U20 : La marraines Murielle Ahouré galvanise ses filleuls
Murielle Ahouré et Marie Josée Ta Lou sont les marraines des 3è et 14è championnats d’Afrique d’Athlétisme prévus du 16 au 20 avril 2019, au stade Félix H. Boigny. Après les appels à la…

Interview (Football)

Jeu, 04 Avr 2019 à 15h 05

Sa complicité avec Eric Bailly, ses ambitions pour la CAN, son futur en club… les confidences de Wilfried Kanon
Sa complicité avec Eric Bailly, ses ambitions pour la CAN, son futur en club… les confidences de Wilfried Kanon
Dans un entretien accordé au site weeplay.media, le champion d’Afrique 2015 avec les Eléphants parle de son envie de conquérir à nouveau l’Afrique lors de la Coupe d’Afrique des Nations…

Interview (Football)

Mar, 02 Avr 2019 à 14h 48

Didier Drogba : ‘‘Pépé ? Je suis impatient de le voir jouer à la CAN’’
Didier Drogba : ‘‘Pépé ? Je suis impatient de le voir jouer à la CAN’’
Sensation du moment en Europe, Nicolas Pépé surprend agréablement cette saison en témoigne ses 18 buts inscrits et 9 passes décisives délivrées en Ligue 1 au sein du LOSC. Pour Goal.com,…

Interview (Football)

Ven, 22 Mar 2019 à 22h 12

CAN 2019 : Gervinho (Côte d’Ivoire) : ‘‘je veux apporter mon expérience et aider mon pays’’
CAN 2019 : Gervinho (Côte d’Ivoire) : ‘‘je veux apporter mon expérience et aider mon pays’’
Après deux années et demie dans le championnat chinois, l’homme aux tresses est revenu sur le sol européen, à Parme. Sorti de son exil doré à l’âge de 31 ans, l’international ivoirien…

Interview (Football)

Jeu, 21 Mar 2019 à 03h 31

CIV - Serge Aurier : ‘‘Cette CAN 2019 sera une occasion de nous affirmer’’
CIV - Serge Aurier : ‘‘Cette CAN 2019 sera une occasion de nous affirmer’’
Présent à Abidjan à l’occasion de la trêve Internationale, le capitaine des Eléphants a dévoilé quelques un des objectifs que son équipe et lui espère atteindre avec cette CAN 2019 du…

Interview (Football)

Mer, 20 Mar 2019 à 11h 38

CAN 2019 / Paulo Duarte (Burkina-Faso) : ‘‘Nous sommes dans l’obligation de nous qualifier !’’
CAN 2019 / Paulo Duarte (Burkina-Faso) : ‘‘Nous sommes dans l’obligation de nous qualifier !’’
Les Etalons ont entamé le lundi 18 mars 2019, leur préparation dans la perspective de leur match du 22 mars 2019 au stade du 4-août face aux Mourabitounes et comptant pour le 6e et dernière…
Page :  
 sur 7 pages
PUBLICITÉ
CAN de Foot Egypte 2019
PUBLICITÉ
A la Une
PUBLICITÉ
pub
Coup d'Coeur
PUBLICITÉ pub
Côte d'Ivoire MTN Ligue 1
PUBLICITÉ
Coupe CAF
Info Mercato
Y'a pas que le Foot !
Nos TAG
Eléphants de Côte d'Ivoire Litige FIF-GX Le Mercato des Eléphants Didier Drogba Samuel Eto'o Yaya Touré Eboué Emmanuel Sidy Diallo Kamara Ibrahim ASEC Mimosas Murielle Ahouré Ta Lou Marie Josée Arthur Gue Cissé Cheick Sallah Cissé Ruth Gbagbi Côte d'Ivoire Ligue 1 de Foot Côte d'Ivoire Coupe de la ligue de Foot Côte d'Ivoire Coupe Nationale de Foot Côte d'Ivoire Super coupe de Foot Côte d'Ivoire Ligue 2 de Foot CAN de Foot Egypte 2019 CAN de Foot Cameroun 2021 CAN de Foot Côte d'Ivoire 2023 CAN de Foot Guinée 2025 Coupe du monde de Foot Russie 2018 Coupe du monde de Foot Qatar 2022 Coupe du monde de Foot 2026 Ligue des champions de la CAF Coupe de la Confédération de la CAF UEFA Champions League UEFA Europa League Ligue de Diamant 2018 NBA FIBA Coupe du Monde de Basket Chine 2019 CHAN de Foot Maroc 2018 Jeux de Francophonie Abidjan 2017 CAN de Foot Gabon 2017 Mondial de Handball France 2017 CAN de Handball Féminin 2016 CAN de Foot Féminin 2016 CAN de Beach Soccer Nigéria 2016 Match Amical Sélection Nationale Nationalité Sportive Mercato & Transfert Election & Nomination Licenciement & Renvoi Entraîneur & Sélectionneur Record & Performance Prix & Distinction Hommage & Reconnaissance Déclaration & Confidence Echec & Fiasco Corruption & Fraude Drame & Tragédie Litige & Mésentente Drogue & Stupéfiant Politique & Société Economie & Business Formation & Emploi Stratégie & Développement Infrastructure & Urbanisme Sécurité & Prévention Justice & Droit Sanction & Suspension Sciences & Technologie Santé & Soins Aide & Humanité Potins & People Mode & Beauté Couple & Sexe Infidélité & Concubinage Planning & Programme Conférence de presse Communiqué de presse Tribune Libre Stats & Classement Rumeurs & Suspicions Classsement FIFA Insolite & Divers
Suivez nous les Réseaux Sociaux
Page Facebook
Parole à un champion

"Je ne joue pas contre une équipe en particulier. Je joue pour me battre contre l'idée de perdre."

Eric CANTONA

Éléphants de Côte d'Ivoire
Ligue 1 de Côte d'Ivoire
Actualié sportive ivoirienne
Le "Top FIVE" de la semaine
Agenda
Bon à Savoir
#CAF + Récents #Mercato
1 2 3 4 5 6
Le "Top TEN" du mois
Le "Best Of" du Bimestre
scrollTo